Tags

, , , , , ,


Après les chemises froissées de notre Président, ses ministres lui emboitent le pas. Surement par souci d’allégeance…

Ce matin regardant la passation de pouvoir entre les ministres de l’Écologie l’ancien et le nouveau, le contraste était étonnant. Je ne parle pas de la capacité de l’un par rapport à l’autre. Mais simplement un rappel, confère l’article sur M.le Président Hollande, le fond et la forme ne saurait se distinguer. Certains tentent bien de nous faire croire que l’on peut se passer de l’un par rapport à l’autre. Qu’au nom de la liberté individuelle tout est possible. Ce qui est le plus étonnant et le plus pernicieux c’est que les idées libérales sont les plus infiltrées auprès des membres du parti socialiste. Pourquoi ? Il n’y a pas de raccourci n’en déplaise à certains idéologues. Toutefois, penser ainsi une valeur absolue en liberté individuelle sans restriction ou respect des autres est l’expression, de ce concept d’individu. En effet, parler d’individu c’est déjà parler libéral. Penser que l’homme est un individu porteur de liberté absolue et opposable à tous est également libéral. Ne pas être libéral c’est quoi ? C’est rappeler le dicton enfantin, que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

Mais pourquoi ces élans philosophiques ? Grâce au ministre Philippe Martin ! Ce matin était sa passation de pouvoir et il n’a pas eu le respect de ses concitoyens en portant une chemise au col froissé et une cravate de travers.

Encore une fois cet aspect négligé de personnes qui se pensent au-dessus de tout est assez révélateur d’une façon de pensée. Qu’en serait-il dans le monde de l’entreprise ? Pourriez-vous arriver ainsi ?

Pourquoi pas, grace au gouvernement actuel les dirigeants d’entreprise ne pourront plus demander à leur collaborateur d’être bien habillé. Les ministres doivent se « tenir à carreaux » est à dire qu’ils devront en porter pour rester au gouvernement ? Ah oui le Président tente d’être ferme. Mais n’est-ce pas un peu deux poids et deux mesures ? Ah non, c’est la France Normale qu’on me dit ! Pardon, je fais un raccourci, les dirigeants d’entreprise devront alors ou changer l’image de leur entreprise, ou ne plus demander aux uns ou autres d’avoir une chemise correcte, et une cravate normale. Un col qui se tient. Car après tout, c’est cela qu’un ministre normal, dans une France Normale … Comme quoi du col d’une chemise à l’effet papillon, il n’y a qu’un os de baleine.

Allez Monsieur le Ministre, maintenant que vous êtes embarqué sur le Batho du gouvernement, bon vent…. Pardon, dans le cadre d’une économie verte, à bord de votre embarcation à voile, car écologiste, bon voyage !

 

PS : Et comme toujours je vous invite à me signaler toute erreur orthographique !

 

About these ads