Étiquettes

, , , , , , , , , , ,


Dans la série des invitations à dîner ou en soirée, voici une demande par rapport à un précédent post sur les cravates noires et quelques autres informations.

Si un jour vous recevez un carton d’invitation portant la mention « Cravate noire », je vous rassure immédiatement, vous ne célébrerez pas la mémoire de la grand-tante défunte des personnes qui vous reçoivent, ou je ne sais quelles autres sordides pensées votre esprit retorse a pu voir naître ! Sachez que c’est un smoking que l’on vous demande de porter. Pas la peine de tergiverser est-ce que ceci, est-ce que cela…

« Est-ce que si je n’en ai pas on me laissera rentrer ? » A priori si vous avez votre carton, la réponse sera positive, mais c’est à vous d’en accuser réception quant aux conséquences ! Le nombre de convives que j’ai vu débarquer à des dîners officiels, mondains ou de charité avec les derniers modèles des grands couturiers et ces cravates, plutôt fines ( je vous renvoie à l’article sur la télé et le deuil, pour la non analyse freudienne) et certes noires, mais qui signifient encore au XXIe siècle le deuil, ou pire, la position de chauffeur.

Alors à moins d’être invité à un dîner de modeuhhh, laissez cela au placard. Je vous informe d’un autre « insight » le nombre de personne dans l’erreur n’en confine pas moins à l’hérésie, voire pour certains, à être déclarés relaps ! Portant de telles cravates, vous serez raccord partout aujourd’hui, sauf dans les dîners où sur le carton il est écrit « Cravate Noire ».

N’ayez crainte ce phénomène touche tout le monde, des dirigeants de sociétés aux banquiers, aucun d’entre eux ne semblent savoir lire smoking derrière cette appellation. Oh ne vous inquiétez pas, vous serez toujours invités, surtout pour votre argent ou votre influence, mais ce n’est pas pour autant que vous ferez partie du monde. Bref ! Pour avoir organisé quelques une de ces sauteries, les rires sont nombreux, et les grandes maisons ne prémunissent pas automatiquement des manquements ! Alors messieurs pour les prochaines fois si vous lisez cravate noire, pensez à passer un smoking !

Si l’on continue dans les explications de texte, « Tenue de Ville » est la tenue que vous portez dans un contexte professionnel. Pour ce qui est de « Cocktail », pour vous messieurs c’est un costume sombre mais pas bleu marine, couleur réservée pour le sport, et là éventuellement à mon corps défendant, vous pourrez porter votre cravate…noire, mais ayez au moins de la stature avec ! Enfin la dernière des appellations est « habit » ou « cravate blanche », éventuellement « tenue de soirée » mais cette dernière acception est plus rare car trop vague et peu de personne savent qu’en France la tenue de soirée est l’habit… Je vous rassure le reste du temps les personnes ne reçoivent pas nues ! Simplement l’habit est le frac allemand, avec le nœud papillon blanc, la chemise en nid d’abeille et le petit gilet assortis. Si vous avez des décorations également appelées breloques entre intimes, c’est le soir où les porter…

Si par hasard vous décideriez d’être un gentil organisateur de réception pensez à deux éléments. Le premier est de suivre votre propre dress code ! Le second, pour Messieurs comme pour Mesdames, la personne qui reçoit est la personne la plus sobrement vêtue ! L’idée est de mettre en valeur vos convives et vous en tant qu’hôtes et hôtesses, vous vous mettez en valeur en recevant !

Je ne vous oublie pas mesdames, simplement pour vous c’est plus simple, robe longue, pas de cocktail, à moins que vous ne soyez américaines ! Robe longue quand il est écrit cravate noire ! Soit au minimum si vous êtes montées sur des talons hauts à la naissance de la cheville, sinon bien au-delà du pied ! Et pour les bijoux, soyez sobres. Les chasses d’église ne sortent que pour les processions, aussi en ce qui vous concerne, choisissez entre de discrètes boucles d’oreille et un superbe collier au cou, ou l’inverse, soit rien, soit un discret collier et de magnifiques pendants d’oreille. Pour les bagues, une maximum, en plus de la chevalière et de l’alliance, pour celles qui en portent ! S’il est écrit cocktail, la robe sera aux genoux, les bijoux toujours sobres, si c’est « habit »ou « cravate blanche », là c’est la robe de bal, soit longue et ample ou avec petite traîne, et les plus beaux bijoux que vous ayez !

Alors amusez vous bien !