Étiquettes

, , , ,


Il m’est aujourd’hui arrivé une aventure succulente. De celle qui vous réconcilie avec la vie. Un bonheur simple qui vous donne le sentiment que vous êtes au bon endroit, au bon moment, à la bonne époque. En somme alors qu’il y avait une éclaircie dans le ciel, que je me posais la multitude de questions que je me pose avant d’écrire ces billets, j’ai eu envie d’un pain au chocolat !

Rentrant dans la boulangerie qui se trouvait en bas  de chez moi, je me suis finalement décidé pour une bombe calorique qui m’enverra au soir de ma vie au tombeau. Je m’écrierai sur mon lit de mort à la grande faucheuse: «  Cette tarte au chocolat à hâter ta venue ».  Mais alors qu’ainsi je commandais ce qui constituera mon suicide par les papilles, ou en somme ma pratique de l’hédonisme. Il s’est passé grâce à mon boulanger habituel un événement magique. Il m’a déposé dans le sac qui recevait ma tarte, une fourchette !

Une Fourchette pour une tarte ! Habituellement même dans des restaurants dits corrects il est apporté une cuillère à thé, et non à café, qui sont plus petites. Alors quand je suis empli de courage je demande une fourchette.  Quand ce n’est pas le cas ou que je sais que je serai taxé de rabat joie, je me tais et accepte patiemment la cuillère.

Mais là une fourchette ! Car oui en France le dessert se prend à la fourchette et ce quel que soit le dessert. La crème glacée ainsi devrait toujours se consommer avec la fourchette. Placée en haut de l’assiette, les dents côté du couteau, c’est-à-dire la tête vers la droite. Elle sera placée après le couteau à fromage car c’est l’ordre d’entrée des plats qui détermine la place des couverts. Je l’ai déjà écris mais il est bon de le rappeler il n’y a pas de fourchette à fromage ! Alors étouffer vous avec le pain, pas avec le snobisme !

Si par hasard on vous recevait avec une cuillère à entremets c’est-à-dire une cuillère légèrement plus petite qu’une cuillère à soupe, mais plus grande qu’une cuillère à thé, vous la prendrez comme un couteau. Rien d’autre, jamais vous ne la porterez à vos lèvres !

Enfin certaines personnes que j’ai appréciées ont pour test quand ils recevaient ou reçoivent encore de poser sur la table les deux couverts. Ceux qui portent à leurs lèvres ces cuillères ne sont jamais, never ever, réinvité à leur table !

Alors oui une fourchette a éclairé ma journée et oui  je sais c’est rabat-joie au restaurant de demander une fourchette mais enfin ce n’est pas pratique de manger un dessert avec une cuillère !