Étiquettes

,


De nos jours il est intéressant de rappeler quelques éléments sur les éléments de langage concernant le « tu » et le « vous »… ou pour être exact, quand dit-on « tu » ou « vous » ?

Entre particuliers c’est simple, c’est la femme, ou la personne la plus âgée, qui décide si elle souhaite que l’on s’adresse à elle en la tutoyant, ou en la vouvoyant.

Dans les relations commerciales le genre ne prend plus le dessus depuis le début des années 2000. En effet les rites américains ont supplanté les habitudes et usages français. Ainsi il appartient au client de déterminer le cadre de la conversation. Dès lors c’est lui qui détermine s’il souhaite être vouvoyé ou tutoyé. Une entreprise qui aurait d’autres pratiques commerciales serait particulièrement familière.

Enfin si l’on ne sait comment s’adresser à une personne le vouvoiement est de rigueur. Pour fini sachez que dans les cultures anglo-saxonnes, ce qui correspond à notre vouvoiement est l’utilisation de la troisième personne du pluriel… Ainsi, même en Angleterre cela existe, mais n’est plus usité, en revanche en allemand, le « Sie » demeure…