Étiquettes

, , , , ,


Chers Lecteurs,

Je vous remercie de votre fidélité. Grâce à vous nous sommes chaque mois plus nombreux. Cette année promet d’être, grandiose. À ce jour nous sommes en moyenne 200 par jours à lire ce blog, et depuis janvier 2013 déjà plus de 20 000 lecteurs. Merci.

C’est important, car internet est ainsi fait que plus vous êtes nombreux, mieux le site est référencé et donc plus vous êtes nombreux… etc. Alors, quand vous aimez un article n’hésitez pas à aimer. Non il n’est pas réac de parler de savoir-vivre, ni même stupide d’aimer les relations aisées et fluides.

C’est assez étonnant de voir d’où vous venez. Alors, voici un petit florilège de qui vous êtes, et quelles sont vos recherches parfois si étonnantes.

Vous êtes des lecteurs francophones du monde entier. De l’Australie, au Canada, en passant par l’Afrique, la Russie, et l’Asie, visiblement certains articles semblent assez corrects pour ne pas être censurés par la Chine.

Puis concernant vos recherches. Alors il y a la plus régulière et la plus recherchée, la lettre de château, comme quoi on reçoit encore et régulièrement visiblement ( plus de 1400 fois depuis janvier). Puis, il y a les assez drôles et nombreuses, « excuses pour annuler un dîner, un cocktail, etc. » Petits trucs, ne vous justifiez pas, c’est mieux. Après il y a ceux qui tapent cuisses légères et jambes de femmes, et qui aboutissent à un article sur les cuisses de grenouilles, j’imagine, à défaut de comprendre, la déception!

Enfin il y a les recherches sur votre dévoué, plus de 500 depuis janvier 2013, merci à la presse, et les plus insolites encore « comment utiliser le nous de majesté » cinq personnes tout de même, à moins que vous soyez notre cher président, alors pour vous c’est l’article sur votre cravate, ou une majesté, le nous de majesté ne s’utilise pas pour le commun des mortels. Je terminerai par les trois recherches sur « les bonnes manières noires de dire bonjour »… Il n’y en a pas. S’il y a bien un domaine qui ne se souci pas de la couleur de peau et qui n’est pas raciste, c’est le savoir-vivre. Alors que l’on est de couleur ou nom, dans un univers francophone, on dit simplement, Bonjour Madame, Bonjour Monsieur, Bonjour Paul, et Au revoir reçoit la même règle.

Alors au revoir chers lecteurs, et à bientôt encore plus nombreux. Merci !